Sainte-Beuve-Sonnet imité de Bowles-interprétation guitare/voix

Sainte-Beuve remarquable poète du 19 ème siècle, admirateur de Victor-Hugo et d’autres poètes présente dans un sonnet « Imité de Bowles »  ce qui pourrait être interprété comme la musicalité de l’automne, un paysage poétique.

Mme Bowles étant la femme défunte du poète Robert Southey. On le comprend donc très bien, il s’agit ici d’un poème emprunt de tristesse et de mort, n’est ce le rayon spirituel et c’est comme l’exprime Sainte-Beuve  » un imité », la poésie de Southey étant probablement dangereuse.

Cette interprétation guitare/voix du sonnet s’essayera a exprimer la mélancolie spirituelle de cet automne.

SAINTE-BEUVE

 

SONNET

 

IMITE DE BOWLES

 

 

Étrange est la musique aux derniers soirs d’automne

Quand vers Rovéréa, solitaire, j’entends

Craquer l’orme noueux et mugir les autans

Dans le feuillage mort qui roule et tourbillonne.

 

Mais qu’est-ce si déjà, sous la même couronne

De ces bois alors verts et sur ces mêmes bancs,

On eut, soir et matin, la douceur des printemps

Auprès d’un cœur ami de qui l’absence étonne?

 

Reviens donc,ô printemps! Renais, feuillage aimé !

Mois des zéphyrs, accours ! Chante, chanson de mai !

Mais triste tu seras, mais presque désolée,

 

Si ne revient aussi, charme de ta saison,

Printemps de ton printemps, rayon de ton rayon,

Celle qui de ces bois bien loin s’en est allée.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *