Poème légende de la Bretagne-Petites histoires du Barzhaz Breizh

Écoutant chants Bardits  de Belle Bretagne

Du dialecte Léon pour le seigneur Nann

Un  jour, ainsi, une fée lui jeta un vieux sort

Ne voulant l’épouser en trois jours il fut mort

 

De contes, légendes,  certaines oubliées

Les montagnes noires et la  marche d’Arthur

Son armée qui surgit d’un pays enchanté

Prévenir  la guerre, la  cause la plus dure

 

Et puis sourire un peu au sort de la ville d’Ys

Qui se vit submergée  par l’eau d’un tumulte

L’écluse ouverte avec plein de malice

La clé subtilisée  dans un songe, une volute

 

Du chevalier Leiz Breiz  partit pour dix années

Couvert du sang des Franks  ennemis dit maudit

Il eut finalement la tête bien coupée

Mais  par l’eau bénite fut un jour rétablit

 

Qui repose maintenant  sous cette fontaine

Est-ce la jeune fille et son frère de lait

Cercles d’existences,  Avalon  point de haine

Le cheval, l’ haquenée   et un air doux, parfait

 

Fantôme, dame blanche

La meurtrissure du cœur, un lévrier fauve

Et  puis un coursier blanc,  se frottant à ses  manches

La fin, le paradis, tout près d’un ciel mauve

Ce contenu a été publié dans Non classé par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *