Poème-Le soleil blanc

Des mythes d’Egypte

Du Nil blanc au Nil bleu

On contait que le soleil,

Lorsque que les deux cours d’eaux se mêlaient

Dans les nuits de Noun,

Etait blanc comme l’ivoire des jours

Et que le vent et la  pluie venant

Rendaient  du sable au désert.

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *