Poème: Le miroir opérant

Sous la lune opérante

Je suis le chemin, vais

De reflets qui nous tentent

Dans l’eau coule l’imparfait

 

Miroir racontes-tu l’après?

Au vol de la psyché

Les yeux qui s’ouvrent sans regrets

Canaux de pleurs salés

 

Faut-il fuir le temps

Du sang trop marqué ?

Comme l’adolescent qui entend palpiter

L’être en un cours moment

 

Que faut-il épouser?

Pour qui faut-il survivre?

Ou bien rire de vivre?

 

Beau poète du rideau

Voile se lève en manteau

Et chair a chaud

Pour avoir froid

Glace des frissons

Ou tonne le temps

Qui regarde?

Qui regarde l’instant?

Est-ce bien un fleuve?

 

Du palais des souvenirs

Au palais du futur

Pensent les blessures

 

Lecture Lecture-Le miroir opérant-Clip audio 265

Une version chantée guitare/Voix un peu trop aigu probablement mais le rythme du poème  le demande Le miroir operant-Clip audio 259

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *