Pierre de Ronsard-Mascarade-Cartel 3-Interprétation de François Térrog

Le cartel est une forme poétique de circonstances que les poètes de la Renaissance utilisaient parfois. Cette forme a été reprise par la suite. L’essai d’une interprétation guitare/voix   d’un poème de Pierre de Ronsard intitulé Cartel 3 présente cette versification en chanson.

Cartel 3

 

Six chevaliers aux armes valeureux,

Autant vaillans que parfaits amoureux,

Ayans senty les gracieuses flames

Des yeux veinqueurs de six honnestes Dames,

Dont tous les six vivement sont espris,

Ont pour l’Amour ce voyage entrepris

Par le congé de leurs belles Maîstresses,

Pour esprouver au combat leurs prouesses,

Et faire voir par le glaive pointu

Que peut un cœur animé de vertu.

Ces chevaliers yssus de bonne race

Et courageux, d’une amoureuse audace

Ont pris pour guide un Prince de haut sang,

Dont les ayeux conduits d’un Cygne blanc,

Par longs combats et par guerre sans trèves

Ont mis au ciel l’illustre nom de Clèves.

Or pour-autant qu’on oyt de toutes pars

Qu’en ceste Court habite le Dieu Mars

Qui a vestu de Charles le visage,

Dont les vertus sont plus grande que l’âge:

 

Puis cognoissant que tant de Chevaliers

Pres d’un tel Roy se trouvent à milliers,

Qui comme nous reçoivent dedans l’âme

Le doux  soucy d’une gentille Dame,

Sommes venus (Sire) pour leur prouver

Que plus vaillans ne se peuvent trouver.

Par les chemins nous avons ouy dire

Qu’un Prince vit sujet de vostre Empire

Brave et courtois, qu’on dit estre conceu

Du mesme sang dont vous estes yssu,

Qui pour tromper la paresse et le vice

Fait volontiers des armes exercice.

Sire, son nom est le Comte-Daulphin:

Contre celuy nous voulons mettre à fin

(Le desfiant) nostre jeune entreprise

Qu’Amour anime, et que Mars favorise

Ce Comte dont six Chevaliers prendra

Les choississant les meilleurs qu’il voudra,

Pour six à six combattre à la barrière

A coup de pique ou de lance guerrière:

A fin de faire à noz Maistresses voir

Combien leurs yeux ont sur nous de pouvoir.

De noz combats vous donnerez la gloire

A qui voudrez Sire: car la victoire

De ce Tournoy qui vous est appresté,

Seule depend de vostre Majesté.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *