Pierre Corneille-Traduction en poème-Hymne de Sainte Geneviève-Prière-Interprétation guitare/voix

Corneille, poète et dramatiste français du XVII ème siècle. Quelle est donc cette légende qui entoure ce grand poète ? Un poète mystérieux, juriste de son état s’entourant de littérature comme les autres juristes de son siècle.

Sa poésie, lorsqu’on la parcourt rapidement, semble être un hommage appuyé à la royauté et donc à la politique de son époque.

Mais, si l’on va un peu plus loin dans la découverte, on constate que ses chefs d’œuvres en dehors du théâtre sont dans ses traductions et son intérêts pour la religion chrétienne et les saints. Une de ses traductions se nomme d’ailleurs l’imitation de Jésus Christ et cela fait notamment penser à tous ces peintres qui ont présentés  la crucifixion ou le sort de Jean baptiste en tableau.  Mais cette traduction datant du XIII eme siècle appelée l’imitation de Jésus Christ est une véritable petite philosophie religieuse. Un guide de la foi.

 

On le comprend la poésie du XVI ème siècle et donc Corneille ont peut-être fait beaucoup pour la condition du poète.

Un texte intéressant une traduction particulière,est cet hymne à Sainte Geneviève, un éclairage de la religion chrétienne dans une traduction très élaborée et emprunte d’une poésie des profondeurs, une poésie manifeste d’un savoir, une poésie de la foi. Une poésie au cœur de la question de la religion puisque Sainte Geneviève était contemporaine des Francs et de l’empire Romains de Constantin et donc d’un certain syncrétisme, de plusieurs visions de dieu.

Sainte Geneviève étant  reconnu comme la Sainte ayant encouragé les parisiens à résister à l’invasion des Huns et dans une autre interprétation l’avertisseuse d’une épidémie de choléra.   C’est aussi la bâtisseuse d’une église.

L’hymne présenté ici est un hymne matines, c’est à dire un hymne pour un office du soir, cet hymne est intéressant car il reflète la demande de santé faite à la Sainte. Une sorte de don de retour, peut-être un retour de foi. Il ressemble à la demande de guérison pour toute une communauté.

Mais c’est aussi un hymne demandant protection des cœurs innocents. Il semble que Corneille est glissé sa belle poésie dans ce texte.

L’interprétation guitare/voix de ce poème s’essayera à imaginer ce poème vers la sainte, vers Sainte Geneviève, cette prière.

 

Hymnes de Sainte-Geneviève

A MATINES

(A écouter avec un casque audio ou des bafs stéréo-son un peu faible)

 

Nox festiva sacrum praeveniens diem


Voici l’heureuse nuit qui précède la fête:
Par des feux redoublés elle imite le jour;
Et le temple éclairé veut que chacun s’apprête
A tromper le sommeil par des chants tous d’amour.

La sainte qui préside et qu’on sert dans ce temple,
Ainsi des saints martyrs veillait sur les tombeaux,
Joignait la nuit au jour, et, par un haut exemple,
Portait les cœurs sans cesse à des efforts nouveaux.

Vierges, vous le savez: elle allait la première;

La lumière à la main, elle y guidait vos pas;
Et quoi qu’osât l’enfer contre cette lumière,
Sa clarté triomphante en prenait plus d’appas.

Ainsi la vive foi par des sacrés prodiges,
Ainsi le zèle ardent luit dans l’obscurité;
Ainsi du diable même il confond les prestiges,
Et fléchissant le ciel, rend à tous la santé.

Toi dont l’éclat, plus vif que celui des étoiles,
Brille parmi les Saints aux célestes lambris,
Vierge, en faveur des tiens romps ces funestes voiles,
Dont l’indigne épaisseur offusque tant d’esprits.

Fais que les faux honneurs, ni les soins de la terre,
De leurs ombres jamais n’embarrassent nos sens;
Que jamais les plaisirs, par leur flatteuse guerre,

N’affaiblissent la foi dans les cœurs innocents.

Nous espérons de vous ce don par sa prière,
Père incompréhensible, Homme-Dieu comme nous,
Qui régnez au séjour de gloire et de lumière
Avec cet Esprit saint qui n’est qu’un avec vous.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *