Pasiphaé-La magicienne

En le labyrinthe de l’antique Minotaure, point de salut dans les dédales, à moins de suivre « celle qui brille pour tous ». C’est ce que racontait un vieux philosophe à son élève dans une nuit sombre.

Le jeune élève lui demandait, mais qui est celle qui brille pour tous ?

On la nomma Pasiphaé, femme d’un roi de crête Minos. Mais pour d’autres, il s’agirait d’une grande magicienne. Est-ce une étoile dans les nuits perdues, nul ne le sait. Et de sa mémoire on conte des légendes de celles qui tiennent compagnie. C’est la sœur de Circée, experte magicienne.

Je l’ai vu un jour gravé sur un vase, d’une nouvelle image, accompagne t-elle le temps, dont elle serait l’amante, s’interrogeait le philosophe ? Elle a donc plusieurs visages, plusieurs métamorphoses. Appollodore, écrivain grecque, en aurait un soir traduite la légende dans un phrasé mystérieux. Mais, je n’ai pas lu son livre intitulé la bibliothèque.

Le jeune élève sourit, pourrais-je voir ce vase demanda t-il.

Va voir le marchand d’art répondit le philosophe, il en a gravé de nouvelles images d’aimable vertu.

Il raconte une histoire des sœurs magiciennes,  catharsis d’un temps révolu.

Le jeune élève quitta son maître se dirigeant chez le marchand d’art.

Celui-ci, lui dit: » il m’en reste un justement ». Mais le moulage de terre cuite et les peintures ont pris comme une aspérité. Je t’en fait cadeau, je ne pourrais le vendre.

Le jeune élève prit donc son vase, rêvant de Pasiphaé et des sœurs magiciennes.

Un vent chaud sembla souffler dans la plaine de l’Argolie. La nuit noire contemplait ce jeune élève avec un gros objet sous le bras.

Une étoile comme attirée par ce tableau des dieux s’approchait de lui, elle se reflétait plus fortement que les autres et là dans la finitude la plus absolue, il vit briller un astre androcéphale et pensa « voilà donc le guide du voyageur ». Il rentra voir son maître.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *