L’ombre portee (poeme)

 

Le soleil était-il  plus sombre

Que dans les jours éclairés

Telle musique

Sur une ombre portée

Le musicien affairés

A sa table de travail

Voyait de son époque

Le futur imparfaits

Les fleurs du printemps

Qui n’avaient point d’hiver.

Et composant quelques airs

S’interrogeant aux libertés

Notait sur quelques papiers

Phrases de musique. 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *