Lire Alfred De Vigny-Poèmes antiques et modernes

Heureuse surprise cette semaine puisque j’ai pu lire l’extraordinaire ouvrage de Alfred De Vigny, Poèmes Antiques et Modernes.Alfred De Vigny est un poète,dramaturge  et écrivain français du 19 ème siècle.A la lecture, on ne peut dire qu’une chose, l’auteur a glissé des prodiges dans cet écrit.On peut lui reconnaitre une qualité qui manque notamment chez Nerval ou Verlaine.Ses poèmes sont d’une beauté simple et philosophique, ils semblent légers même s’ils sont parfois tragiques. Ainsi  chaque pièce de cette œuvre se lit avec facilité et on s’enchante du charme profond qui  émane de ses mots.Avec Vigny, on apprécie les faits bibliques décrits  comme une histoire poétique.Moise devient le seigneur toujours seul ,celui qui voudrait s’endormir du sommeil de la terre face au peuple craintif qui attend son élu.Depuis le pays de Chanaan, faut-il plaindre Moise ,l’homme aux yeux de flammes, qui devient pour eux étranger?

Plongeons ensuite dans Eloa, ce poème sur un ange créé par Jésus lui même.Quelle est la nuit d’un ange? Cet ange vierge qui soigne la tristesse et rencontre Lucifer.Veut-il nous dire amour est  enfer?En tout cas cela est peut-etre punition puisque avec ce grand poète nous  revivons ensuite le déluge ou par le ciel et la mer le monde fut rempli.

Et ce livre antique qui nous parle des femmes, la fille de Jepthé celle qui fut sacrifiée.La femme adultère qui fut sauvée des pierres par un doigt mystérieux réécrivant la langue.Poète et prophète  et un tableau sensuel, le bain,figure du moyen-age-le bain de la belle suzanne.Une question vint alors au poète,l’amour est-il somnambule? Voir en esprit ses blessures, Vigny cite Eschyle.Puis quelques tableaux antiques d’une Dryade ou de femmes comme cette dame romaine rêvant à un jeune consul.Ainsi, le poète présente un peu d’érotisme de beauté d’une peau d’un blanc de lait avant  la deuxième partie de l’ouvrage, le livre moderne. Vigny démarre le livre moderne en commençant par une histoire d’amour et de poison rappelant peut-etre Tristan et Yseult. Tuer son époux ou son amant  est certe chose antique mais mourir avec lui ne serait-ce chose moderne?C est le cas probablement pour ces poèmes comme Dolorida ou encore les amants de Montmorency.Alors, apparait le malheur ,d’une noirceur moderne. Puis, il y a ce poème presqu’une pièce sur le masque de fer puis le prêtre puis le moine trappiste et la mort du roi.Le moderne a vécu sous des fers monarchiques et en grande piété? Société qui  enferme sans raison.Enfin,dans le désordre, un poème  encore, ou souffle le  Cor de Roland de Ronceveaux ou l’âme du chevalier appelle deux fois.Le moderne est donc un héros, un guerrier.Aime t-il aller au bal comme toutes ces jeunes beautés?Le moderne danse.Enfin après la frégate qui fait Vigny marin,voir capitaine, un poème sur Paris  ou il est murmuré en 1831 comme un futur symbole « je tremble que ce ne soit Paris dont les enfants auront effacé Jésus Christ du coeur comme du front.Alors Vigny prophétique?Le moderne serait incroyant.Et cette tour ou le poète accompagne le voyageur, un rêve de plus et n’est ce déjà la tour Eiffel? Paris, élévation.

 

On peut enfin citer la fin de la préface écrite par Vigny lui même pour comprendre le miracle de ce livre: »ces poèmes portent chacun leur date.Cette date peut-etre à la fois un titre pour tous et une excuse pour plusieurs;car, dans cette route d’innovations, l’auteur se mit en marche bien jeune,mais le premier ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *