L’histoire de Mr Trucmuche

Mr Trucmuche avait passé la cinquantaine et comme certains arrivé à cette période de sa vie il avait quelques économies. Il se disait, tout va bien, je pourrais presque faire un prêt pour acheter ce dernier modèle d’ordinateur que j’ai vu dans la vitrine ces jours-ci.

Il allait d’un pas joyeux chez son banquier pour effectuer cette petite négociation qui était, et c’était un peu l’esprit d’une société, un moyen tranquille, presque revolving, de s’acheter cette dernière technologie.

Et bien qu’il fut recu avec un accueil chaleureux, le banquier lui fit comprendre que son prêt ne serait peut-être pas accepté à cause de la bulle économique. En effet, Monsieur Trucmuche avait d’autres prêts contracté le long de sa vie.

Le conseiller bancaire lui disait « nous voulons plus de garantie ».

A coté de cela dans un appartement vieillot, dans une rue des plus dangereuses, vivait robert. Il avait un petit salaire et attendait un prêt depuis plus de 3 mois bien qu’il soit fonctionnaire et sa banque publique, lui refusait ce prêt. Robert n’était pas sur de manger à sa faim.

Mr Trucmuche se disait, on me refuse mon prêt alors que j’ai travaillé presque toute ma vie parce qu’aujourd’hui la bulle économique est mauvaise? Il ne comprenait pas.

Robert se disait, on me refuse mon prêt alors que je travaille pour l’administration que j’aide l’usager public depuis des années. Il ne comprenait pas.

A coté de cela d’autre menait grand train de vie, faisaient des prêts sans difficultés.

Comment cela était-il possible?

Un savant porté en chose financière l’expliquait de cette façon:

Il faut bien prêtés aux riches, sinon on ne vendrait rien.

 

Néanmoins ne peut-on faire une autre bulle cette année se demandait Mr Trucmuche?

Une bulle de circonstances ?

Pour éviter qu’un riche achète tout  et qu’un pauvre n’est rien.

Mr Trucmuche voulait son ordinateur.

Mais Monsieur Trucmuche ne savait pas qu’il annoncait en cette année un piratage de données informatiques. Ce que le technicien landa appelait en langage basique le cloud computing.

Un informaticien qui travaillait depuis des années dans ce domaine disait « Il faudrait faire une loi de protection des données informatiques par an et nous n’aurions plus ce souçi quotidien ».

Mr Trucmuche était devant la vitrine voyait ce bel ordinateur disparaître de son caddie.

A coté de cela Madame Laumo, qui était connu pour persiflé sur toutes sortes de personnes, presque avec méchanceté, allait d’un pas tranquille acheter un gros ordinateur dernière génération.

Mr Trucmuche rentra chez lui d’un pas énervé, il se disait avec une telle mentalité demain nous seront tous morts.

« Le pauvre mourra de faim, le riche  se fera voler son ordinateur et peut-être tué, et celui de la classe moyenne mourra de tristesse ».

Et qui restera t-il?

Des extraterrestres?

Mr Trucmuche  pris son porte monnaie et se rendant dans le rayon des vidéos acheta une cassette sur les extras-terrestres.

Il se disait en lui même, on devrait foutre un coup de pied aux fesses de tous ces spéculateurs et en traduire certains en justice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *