L’étrange histoire de Mr Arkrod

Monsieur Arkrod était un homme d’environ une cinquantaine d’année, il avait eu un passé glorieux dans un métier qui lui avait rapporté beaucoup d’argent. Il ne manquait de rien mais depuis une dizaine d’année à cause d’un problème amoureux il était suivi par un groupe de psychiatre pour un trouble de la personnalité. Or cette situation avait fait le vide autour de lui. Le psychiatre n’étant pas vecteur de compagnie retrouvée.

Un soir alors qu’il rentrait chez lui après un voyage d’affaire, il se décida pour ouvrir un nouveau sachet de café, une marque qui parlait d’un café fait maison. Fallait-il être de la maison pour boire ce café, il en souriait un peu.

Il se prépara ce café et en bu une tasse puis 2 puis 3 et la soirée passa. Bientôt, il fut pris de sorte de colique néphrétique. Il se dit que lors de son voyage il avait du manger un aliment peu comestible. Il se coucha et se sentait comme dans un rêve étrange accompagné de visages inconnus qui le regardaient. Il s’endormit dans son vaste appartement, il était seul et dormit mal. Le lendemain, il se leva indisposé mais plutôt joyeux. Il se servit à nouveau un café puis un autre et la journée passa accompagnée de lecture et d’amusement divers. Il avait prévu de sortir le lendemain. Le deuxième soir, il fut pris de sorte d’hallucination. Il entendait comme une voix lui disant de s’ouvrir les veines. Il connaissait ses histoires de baignoire avec ses hommes couverts de sang.

Il prit un bain mais la voix persistait. Il dormit mal, bu un autre café et s’endormit.

Le troisième jour, il se sentait comme un peu paralysé au niveau de l’estomac. Mais, il sortit néanmoins et passa la journée dehors. Son estomac n’allait pas mieux. D’un coup, il regarda le sachet de café ouvert sur la table, l’observa et trouva que sa couleur opiacée était suspecte comme un café brassé avec une substance étrange. D’ailleurs, il ne reconnaissait pas le paquet. Finalement, il le jetta prévint son médecin, acheta un autre sachet de café dans une boutique en bas de chez lui. Et la savoura, un bon café.

Se demandant si on n’avait pas cherché à l’empoisonner, il appela une de ses relations un détective privé qu’il payait quelquefois. Il avait maintenant retrouvé ses facultés physique et cela ressemblait à un mauvais souvenir. Le détective privé le rappela finalement lui indiquant dans un filet de voix qu’après enquête, il arriva sur la trace d’un médium mêlée à ces histoires et payés 1300 euros les 240 minutes de séance mais qu’il n’en savait pas plus.

Monsieur Arkrod n’allait pas plus loin dans l’enquête demandée au détective et engagea un  domestique.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *