Du spirituel

C’est de beaucoup décrit

Qu’on parle de ces femmes

Qui s’accordant à Dieu

Nourrissent  les fantasmes

En reprenant Diderot

Certaines payent pour un crime

Parole d’Evangile s’applique au précepteur

Mais du cloitre qui veille

Qui veille en sa demeure

Le lieu  du spirituel  accru par un  vœu pieux

Et si pour Un Constant il y eut correction

 

Marchant dans ces passages ou le chant s’imagine

Vous  entendrez peut-être un soir de veillée

Lumière des religieuses

Écho dans le Silence

 

(Térrog)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *