« Les nazis » de Dol-de Bretagne

C’était probablement un lundi soir, jacques Mahé marchait dans les rues de la petite ville de Dol de Bretagne. Sortait-il de l’abbaye-sous-Dol  ou on contraire se dirigeait-il vers ces souterrains dont on parlaient dans quelques légendes d’autrefois, nul ne le savait, tellement la nuit était sombre et glaciale. Jacques Mahé cherchait-il le chemin de Carfantain, la fontaine aux pouvoirs oublieux ? Toujours est-il qu’il rentrait, l’œil encore vif, d’un pas alerte chez lui, quand soudain, une sorte de brouillard diffus, sembla comme l’entourer, il distingua des visages, des gens étranges à lunettes, avec des tenus presque d’un luthérisme monachiale. Mais certains avait l’air dangereux, presque méchant, les yeux énervés: « Nous venons chercher Jésus disaient ces étrangers ». Livrez-nous Jésus ».

Jacques Mahé qui était très croyant ne comprenait pas vraiment leur question. Mais habilement, il leur demanda d’ou ils venaient?

Un homme un peu plus rablé que les autres qui avait l’air de connaitre le dialogue breton, lui dit alors dans un patois brouillé: « Nous venons de Reichelsheim… » Livrez-nous Jésus »!

Jacques dont quelque cours d’histoire et géographie avait éveillé la curiosité, en cela appliquant la discipline conseillé par son frère, compris immédiatement, qu’il avait à faire à ce que la guerre avait appelées et classées comme « Nazis » et « S-S ». Mais, il ne s’en inquiéta pas.

Il proposa de but en blanc à ces allemands, un échange de fromage, il en avait dans sa besace et pour lui, c’était le produit le plus cher qui puisse exister.

Les Allemands de Reichelsheim, regardait le produit avec étonnement- «  »Ist her Jésus » »????

Il faut bien comprendre que depuis Luther, les allemands était admirateur du culte christique, mais dans un but d’arme de guerre.  La gare de Dol de Bretagne avait d’ailleurs parait-il sautée en 1944 pour chasser l’invasion allemande.

Soudain, le temps sembla comme s’arrêter, Jacques et  ces allemands étaient comme suspendu dans un autre monde, ils se retrouvèrent près d’une fontaine,….. Et la d’un coup la malédiction qui avait du frapper ceux-ci cessa. Ils ne voulèrent plus d’arme de guerre, de torture scientifique, de violence sexuelle, de  Jésus.

D’un coup ils devinrent Dolien.  Et cette nuit là dans le petit village de Dol de Bretagne, de nouveaux habitants s’installèrent dans la ville, des habitants pacifiques défendant leur patrie, la France qui les avaient sauvés……

Mais, la malédiction des gens de  Reichelsheim pouvait un jour encore se réveiller……..

Non loin de là, dans la ville de Dol, un commerçant goutait un fromage Allemand, le comparant avec un fromage Breton. C’était l’heure de l’angélus, un homme barbu récitait quelques versicules, le commerçant goutait les fromages, et dit dans un langage breton approximatif « Areichsu », c’est à dire en langage français, un peu fade…….

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *