Les enfants du Moyen-Age

Nous sommes venus  ce jour

Devant cet homme aux yeux bientôt fermés

Glaucome, échardes, pieds qui se balancent

Le bois craque encore

L’air frissonne

 

Au loin dans la vallée

Retentit une chanson

Sacripant que triste cœur

Pour les heurts guerroyantes

 

Les pieds presque dans la boue

Nous jaugeons le poids des ans

Du futur pour un présent

L’offrande de notre age

 

Le dernier soupire arrive

La pluie tombe dans le chemin

Faire la guerre, dieu que souffrance

Dans les yeux des assassins

 

Lecture du poème Les enfants du Moyen-age-Clip audio 272

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *