Le donneur de lanterne (Inspiré d’une image légendée)

Le donneur de lanterne

La légende de l’image:

« Il balança sa lanterne trois fois et la goélette apparut lentement le soir tombé. »

 

Était-ce un mouvement habituel un de ces signals que l’homme du port lance comme un écho au flanc du bateau qu’il appelle.

Toujours est-il qu’un réfléchissement presque infime semblant venir d’une soute et traversant la brume éclaira le visage d’un petit garçon près du donneur de lanterne.

C’était peut-être un paysage londonien avec comme le caprice d’une Rome, reflétée par un pont  et quelques aqueducs éclairés doucement.

L’eau semblait vibrante presque scintillante d’un calme vaporeux.Des quais, il balança sa lanterne trois fois et d’un coup un pont en bois apparut près de de la colonne de pierre en albastre. les grilles s’abaissèrent, la grille centrale en forme de muret comme aspirée par le sol.

Le pont en bois était en fait une échelle de corde, qui permettait d’avancer dans un sens et dans l’autre.

Ce n’était pas le petit garçon ni le donneur de lanterne qui avançait vers le bateau, la jolie caravelle mais un des hommes du ponton qui s’approchait de la rive.

Le brouillard venait tant et si bien qu’on le distinguait à peine, image dans l’image ou comme du souvenir de l’histoire racontée.

Le donneur de lanterne s’exprimant dans un filet de voix. C’est un bateau ancien, les mousses m’en parlaient encore hier.

Les mousses de quelles goélettes demanda l’enfant?

De ceux qui regardent la nuit expliqua le donneur de lanterne, image dans l’image.

Ils se tenaient à distance du bord, c’est que les eaux des mers, voir l’eau des berges ont ces aspirations  que  ne renient sirènes, abysses, abîmes et nymphes.

La nature, dangereuse, de l’homme qui la guette.

L’homme de l’échelle de corde avançait mais on ne le voyait pas dans la brume oubliée.

Le donneur de lanterne d’un mouvement sec  ferma à demi le chalumeau, le bec au gaz bleuté si jaune dans la nuit.

La goélette d’un coup disparut tout comme l’échelle de corde.

Il était bien minuit et comme le dit l’histoire du pays des rêves en:  « Il était une fois. » :

– Il eut trois brefs lumières, un vaisseau dans la nuit, un souffle de brouillard et des gouttes    de pluie.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Une réflexion au sujet de « Le donneur de lanterne (Inspiré d’une image légendée) »

  1. Fascinating blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere? A design like yours with a few simple adjustements would really make my blog jump out. Please let me know where you got your theme. Thanks
    nike free run
    [url=http://www.fotballsko2014.com/]nike free run[/url]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *