Le bal du 18 ème-Poème inspiré d’un tableau de William Hogarth-Le bal

Etude pour un bal

Dansons la Carmagnole

Qui  a la clé du  caveau

Recueil de timbre  nouveau

L’Esprit flottant de la matière

 

Beauté harmonique et fière

Ondule serpentine aux allures  de brouillard

Halte ! Perruque poudrée

Bal ! Ronde à danser 

 

C’est sous la lune  blanche

Une nuit  de dimanche

Les chandelles encore fraiches

Et un bruit de ……….. canon!!!

Réveillant un fantôme

Translucide  et glacé

Près d’un vieux magistrat

Un étrange prisonnier

 

Canon!! bruit d’une épreuve

Qui s’enfuit dans le noir

Un homme s’éponge le front

De la chaleur des âmes

 

Par terre un nain assis

Ou peut-être un enfant

Suivant le pas de danse

Les hommes aux manteaux nobles

La mélodique cadence

D’une chanson oubliée

Pour l’étude du bal

 

Voici une version chantée avec un air un peu  simpliste mais n’ayant trouvé pour l’instant d’air de fête je dépose cette version Le bal-Clip audio 204

Et une lecture du poèmeLecture poème-le bal-Clip audio 206

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *