« La secte de la sécurité sociale »

Un jeune homme qui n’avait pas de problème de santé particulier se retrouva un jour en face de la « secte de la sécurité sociale ».

Etait-ce un groupe de médecin qui faisait des profits non déclarés ?

Toujours est-il qu’un jour souffrant d’une maladie de la pensée se retrouvant dans divers cmp jusqu’au cmp Saint-ouen. A saint-ouen, il n’eut plus confiance en les psychiatres et leur traitement médicamenteux qui était déconseillé dans les années 1960 d’après ce qu’il avait pu lire. En effet, étant reçu par un psychiatre arabe peut-être égyptien celui-ci au cours de l’entretien ou le jeune homme était un peu fatigué lui dit textuellement « Il serait temps de faire votre testament monsieur ». Le jeune homme n’avait pas plus de la trentaine. Ayant vu, un autre psychiatre de la même ville lui parlant lui de « bonus malus ». Il s’était finalement dit que toutes cette machine de la sécurité sociale était faite pour engranger de l’argent et qu’il ne fallait mieux pas prendre d’exonération à 100 %.

Le prix du médicament étant de plus de 400 euros par mois. Il se demandait qui pouvait bien recevoir ces 400 euros tous les mois pendant plus dix ans. Etait-ce un laboratoire, des pharmacies acoquinées ?Pharmacie qui ne voulait pas lui vendre un simple produit pour nettoyer ses oreilles mais acceptait la délivrance de ce produit chaque mois en échange de plus de 400 euros. Voyant qu’à Paris c’était pratiquement le même discours dans son travail, un  travail de fonctionnaire, on avait fini par lui dire tout haut que c’était « à la vie, à la mort ».

Finalement, on lui avait parler d’hospitalisation à l’avance, de personnes inscrites sur des listes peut-être par un directeur d’hopital ou un chef de service infirmier. Il avait fini par se demander si tous ces gens ne travaillaient pas avec le cimetière de façon illégale.

Il était rentré près de sa famille et  devait reprendre son travail mais ne savait pas encore ou.

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *