La cité d’Alméria

 

Je pense parfois au jour

A un mot anagramme

Qui voudrait dire des jours

Une poésie de flamme

 

Alméria, ainsi m’évoque ce nom

Une cité magique

Un parchemin antique

Un rêve de poétique

Transmise en Mériala

 

Le portique du tombeau

De l’arc rêvé

La souffrance et la clé

D’une poésie mystique

Presque un désert Thébain

Dans une nuit d’airain.

 

De cette légende que porterait cet ange

je délivre son nom en sens imaginé

—–Aarrimmééaa   LL————-

Attendant du futur

Le sens révélé

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Une réflexion au sujet de « La cité d’Alméria »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *