La chanson du prisonnier de François Térrog

Un poème un peu méditatif, hommage à Verlaine et à d’autres poètes de la langue française.

La chanson du prisonnier

Dans les brisures de l’ombre,

Au souffle condamné,

Celui qu’on ne veut point entendre

Se manifeste parfois, jusque là…..

Et c’est comme un temps de décembre

Qui enveloppe nos émois

Faut-il une chanson bien douce

Pour nous faire revenir

Au doux moment d’hier

Le passé antérieur

Pour que du prisonnier qui agitait notre âme,

Ne reste du condamné que le souffle sans flamme…

Et de cette odeur de soufre

Apaisons là avec tendresse

Écoutant la chanson bien douce

Que le monde nouveau adresse

C’est un chant de prisonnier

Un poème d’une tour visible

Oh! nuit de l’invisible

Disant du monde éclos

Il y a déjà un temps !

Que ces palais naviguent…. dans le nuage des vents….

Aurions-nous enfin un peu d’écrits….

Aurions-nous enfin,

Un peu de vie, de correspondance…

Pour la plume musicienne…

Est-elle écoutée…?

Dans les nuits noires……

Peut-elle contempler

le beau regard

Celui qui est chant de liberté

Peut-elle le retrouver…..?

Dans les brisures de l’ombre

Comme un écho….

Comme un sonnet…..

Demandant pour celui qui entonne…..

Plus qu’un pas du temps….

Des réponses, de la joie, de l’entrain…..

N’oncques l’oubli d’une autre galaxie.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Une réflexion au sujet de « La chanson du prisonnier de François Térrog »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *