La chanson de la royauté

 

Si chaque roi est un corps

Que chaque terre respire une souveraineté

Je voudrais être le vent pour pouvoir y souffler

Dans une partie de ce tout

Âme, esprit, ventre , cœur

Foie,Gorge, Mains, Jambes ou regards

La France est-elle une Dame de ce savoir ?

Certain palissant, la dirait boiteuse

Aux yeux d’une carte au contour affirmé

Pour d’autres de ses veines jailliraient des fontaines

Ils y verraient des fleuves et de longs affluents

De Paris, aux provinces

Serait-ce filles des eaux ?

Du royaume, ce murmure, ce chant sacré

En dialecte de jours et de nuits oubliées

Telle une Pénélope, sirène pleureuse sous la pluie

Disant en quelque mots le partage du temps

« Je ne puis arriver jusqu’à vous mon ami ».

Et pour ces beaux yeux

De l’état dans l’Etat

Chansons, rimes, livres et poèmes

Faisant ainsi ,en, par, magie des temps

Délivrance du cœur et joyeuse de l’esprit

Orfèvre au sacré

Luth en devenir

Et chansons pour rêverie

Sur le songe du pire

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

2 réflexions au sujet de « La chanson de la royauté »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *