Jan Van Eyck Les époux Arnolfini

Les Époux Arnolfini est le nom donné à une peinture sur bois (82 x 60 cm) de Jan van Eyck datant de 1434. Il représente Giovanni Arnolfini, riche marchand toscan établi à Bruges et son épouse Giovanna Cenami.

Le sujet du tableau porte à discussion pour les historiens de l’art.Une première hypothèse  est qu’il représente le mariage des époux Arnolfini.Le mariage au Xv ème siècle pouvant s’établir de manière privé et non religieux.Il n’en demeure pas moins que ce tableau est teinté de mystère.Ainsi, un miroir représente les époux de dos et des visiteurs.Or, sur ce petit tableau difficile de dire s’ils ont encore les mains jointes.Que veut dire le peintre par ce miroir?Est ce pour signifier qu’il est sous la protection des époux Arnolfini , à moins que le miroir ne se fasse représentant d’un autre monde ou du monde qui les attend.Les témoins semblent très éloignés des époux.De même, les personnages sont d ‘une pâleur extrême comme proche de la mort ou d’un au delà pourrait-on imaginer.Enfin, ce n’est peut-être que l’apparence véritable des êtres du XVème siècle.La réalité d ‘un siècle teinté de fantôme.

Une autre théorie de L’histoire de L’art présente ce tableau comme une image de l’art paroissial et place plus particulièrement ces époux comme des personnes vivant dans la crainte de dieu (le chapelet, la balayette, les fruits) peut-être des bons Chrétiens.

On le comprend , le miroir présent dans le tableau n’est en fait pas anodin il est l’objet représentant les multiples interprétations du tableau, un tableau que l’on peut donc reconnaitre  comme  Laïc ou  Religieux. Ce miroir est d’ailleurs appelé œil de sorcière.

Pour d’autres, il s’agit d’époux accordant audiences peut-être pour une affaire commerciale ou civile.La Femme tenant sa main sur son ventre est considéré comme un  symbole de maternité.

Enfin, la signature  du peintre à  un caractère  historique, du 15ème  siècle puisqu’elle dit « Jean Van Yeck fut ici ».

 

 

Proposition d’un poème inspiré par ce tableau

LES EPOUX

Est ce bien dans l’eau de seltz

qu’ils ont baigné ce matin

un homme et une femme de bien

pour un mariage païen

A vous joyeux ménestrels

d’accompagner leur chemins

l’ anneau des Nibelungen

caché dans le creux d’une main

Et voila que viennent

ces époux  dans leur salon

Parés d’une robe nouvelle

et d’un manteau de vison

D’une pâleur immortelle

ils se tiennent par la main

le miroir dit que leur chaîne

est   légère comme leur destin

(Térrog-les époux)

image1epoux-arnolfini.1289758807.jpg

img2-epoux-arnolfini-miroir.1289758824.jpg

Un site pour en savoir plus

http://sylvain.weisse.pagesperso-orange.fr/arnolfini/epouxf.htm

2 réflexions au sujet de « Jan Van Eyck Les époux Arnolfini »

  1. Ping : Scholarships for Women Over 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *