Image de la révolution française de 1789 et vie de nos jours

La révolution française de 1789 a marqué un tournant dans l’histoire de France puisque de ce jour la royauté française a été pour ainsi dire absoute.

Mais si nous revenons à cette période de l’histoire, la vie du poète André Chesnier nous apporte un éclairage particulier. En effet, ce poète, diplomate défendant les valeurs de la Grèce antique et se voulant défenseur des libertés ne voulait être  comme son père qu’un sage dans la bataille, et donc de ce fait pour une république qui sauvegarde la personne du roi, en l’occurence Louis XVI.

L’époque de cette  révolution se reflète dans la notre car il apparaît qu’en celle-ci la menace pour la sagesse était du à un groupement de personnes fortement organisés et véhiculant une sorte de bafouement des droits et des devoirs au profit d’une justice sanglante.

On parlait alors de jacobinisme. C’est à dire d’un groupement prônant la souveraineté populaire et l’indivisibilité de la République. Mais ce n’est pas le jacobinisme en lui même qui pose problème à André Chesnier. C’est plutôt que son frère considéré comme conseillé par des influences maléfiques soutienne ce jacobinisme et réponde au publication de André Chesnier avec violence.

C’est donc toujours de menace pour la sagesse dont il est question, une menace pesant sur les familles.

Le Jacobinisme exposant  des valeurs nouvelles est certainement un digne représentant de l’envie de liberté qui pouvait secouer le peuple à cette époque.

Néanmoins et c’est en cela comme pour la royauté que se développe le processus néfaste du pouvoir, c’est son expansion dans des sortes de  filiales qui posa problème.

En effet, tout le monde connait la nature humaine et sait que sous  couvert de liberté, certains s’arrogent tout les pouvoirs et notamment celle du bien pensée, de l’exécution et de la mort des autres.

La période de la terreur qui en suivi semble donner raison à André Chesnier pour un respect des droits et devoirs, un respect de la sagesse.

Néanmoins dans ce problème avec son frère se reflétait un combat dans la société, André Chesnier, vilipendant, insultant ses anciens amis comme Condorcet, voulant écraser ces ennemis n’avait semble t-il pas compris hélas pour ce grand poète qu’il était en fait en avance sur ces personnes, qu’il les avait dépassé.

La lecture de sa poésie ne peut que le prouver. C’est donc de guerre intestine dont il faut parler.

Une guerre qui pourrait se définir ainsi  » qui avalera le plus d’ignominie « . A ce jeu la république fut plus forte que le royalisme.

Notre société moderne qui elle aussi est une avaleuse de couleuvre, devrait repenser cette période de la révolution pour comprendre ce qui a été appelé le diurnal de la révolution.

Que ces gens, ces familles  en conflit n’avaient plus les mêmes nuits.

Notre société moderne proposant par exemple « la nuit des insomniaques », nous fait réfléchir en ce sens.

Et pour reprendre Arthur Rimbaud dans un de ces poèmes célébres, c’est le forgeron, bourreau qui pose près de Louis seize, un bonnet rouge ce qui rappelle la Grèce et le bonnet bleu.

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *