De la société du futur et de son évolution

Quelle sera la société du futur qu’on nous promet ?

Entre nouvelles technologies et monde ancien, la société du futur ne pourra exister qu’en accordance avec le réel.

Ainsi, l’évolution probable vers la 3 dimension dans un espace réel serait de voir un hologramme qui nous parlerait, se déplacerait près de nous, nous aiderait dans les taches quotidienne.

On le comprend cet hologramme ne serait en fait que la résurgence de ceux qui autrefois voyaient ou discutaient avec des esprits. Le changement de technologie n’est donc qu’un coût pour évoluer vers une solution moins chère.

En matière médicale, cette idée d’évoluer vers une solution moins chère est un échec depuis des années, il suffit de constater le déficit de la sécurité sociale, un déficit entretenu par toutes sortes de personnes afin de conserver leurs emplois et avantages. Ce n’est pas la guérison qui pose problème mais plutôt une sorte de disparition de la pensée du soin comme mesure de précaution.

L’homme ne se soignerait plus ou ne serait plus soigné dans une course folle à la productivité au rendement monétaire et à l’égoïsme. Mais, on le sait, la planche à billet est d’abord un bout de papier avant d’être enrobé de l’art et de la valeur qui l’entoure.

Il faudrait donc plutôt et c’est en ce sens qu’internet est une innovation intéressante faire de l’ancien et du nouveau, un mélange, un dosage nous permettant de vivre avec une conscience retrouvée.

Le futur pose des questions qu’il ne faut pas à mon sens toujours centrer sur l’international comme le font les journalistes et autres groupements. Tout le monde ne peut pas se payer un voyage en Syrie pour voir des bombardements et en revenir même si l’aide humanitaire à une longue histoire depuis les chevaliers de Saint-Jean. La France devrait plutôt se concentrer sur son potentiel de créativité, créer pour ne pas exister simplement comme acteur passif des évolutions technologiques offertes par les autres pays. Rappelons nous et cela ne fait pas si longtemps en terme d’année, qu’en 1980, la France était un pays riche, sans déficit, c’est à dire il y a 36 ans.

C’est donc le déficit d’une génération des années de 1950.

La question dangereuse dans ce futur étant celle du clonage. Que dire du clonage humain et validé des les années 2000 a but thérapeutique? Cette question scientifique pose un débat sur le contrôle car à écouter certains philosophe ou politiciens, il y aurait un problème de contrôle dans la société. Cette idée de contrôle est à prendre avec précaution car un contrôle de population et nous voilà déjà demain dans un enfer de science fiction avec des cadavres de personnes clonés voyageant dans des camions frigorifiques. Ce n’est pas la société du futur à souhaiter bien entendu.

La question avec l’émergence de la communauté européenne, c’est cette question du contrôle des communautés. On le comprend une communauté peut-être parfois  un enfer pour certain par le biais de la délation, de la réputation faite à un individu, voir de violence, de vol et de meurtre. Il faut donc supposer accorder une attention particulière à ce phénomène communautaire pour qu’il n’empêche pas l’individu d’exercer sa liberté. Nous ne sommes plus au temps des républiques et des communautés romaines et de l’esclavagisme mais certains voudraient nous y voir revenir.

Le défi pour demain étant à mon sens, cette idée d’accordance avec le réel  pour trouver des solutions aux problèmes qui nous entoure.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par François Térrog. Mettez-le en favori avec son permalien.
Photo du profil de François Térrog

A propos François Térrog

Mr Gorret François écrivant et chantant sous le pseudonyme de Mr Térrog François est un homme de 39 ans, originaire de Bretagne, qui propose des articles, des écrits, de la musique, des poèmes personnels et aussi des découvertes, des textes, des poèmes de grands auteurs ect.....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *