Atelier d’écriture numéro 3: poème sur L’absinthe et soirée de fête

L ‘absinthe est un ensemble de spiritueux à base de plantes d’absinthe, également appelé « fée verte » ou encore « bleue ». En France, la législation interdisait l’appellation « absinthe » jusqu’en 2010, elle était alors appelée « spiritueux aux plantes d’absinthe ».

Beaucoup de poètes, d’écrivains du 19 ème et 20ème siècle ont décrit le mystère de  cet alcool.On peut citer Charles Gros l’heure verte – Baudelaire Le poison -Rollinat la buveuse d’absinthe- Apollinaire Nuit rhénane-Albert Giraud Absinthe- Raoul Porchon Absinthe-Emile Tisserand La fée aux yeux glauques-Marcel Pagnol le temps des secrets

 

Essai d’un poème sur l’absinthe et autre alcool:   La flute       

Contrainte:Utiliser une phrase d’un autre poème ici: »vers des diners inconnus »

 

La flute de Monsieur Camber

Est la reine de la maison

Qu’il vente, pleuve ou fasse neige

Elles est de toutes les occasions

 

Il faut la voir,les ciels d’été

De sa couleur orangée

Sous l’assaut de bières nouvelles

Le bord du verre débordant

S’écriant à l’éternel

Nous sommes la jeunesse même

 

Le cristal nettoyé dès qu’arrive le champagne

Pétillant de bulles jaunes,ocres ou encore rosées

Est-ce une Veuve Cliquot qui l’habille religieusement?

 

Point de mort le soir venu

Mais à l’ombre du séjour

Quand la nuit dépose sont voile

Une fée trinque à l’idéal

Laissant dans la flute belle

Un lac d’un blanc laiteux

Oh striures Oh couleurs vertes

Et  fragrances  d’autres lieux

 

Dame absinthe en rêve incante

L’heure avant le grand sommeil

 

Camber boit puis lave sa flute

Demain fume dans l’obscure

Et sa mariée, sa fille verte

L’emporte près du paradis

Vers des diners inconnus

Et le verre retentit

 

(Térrog- la flute)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *