La forêt du Nibelung

D’histoires racontées et contées

Il était parlé

D’une forêt étrange

Qui pouvait être la forêt des morts

Comme la forêt des printemps

Elle se nommait

La forêt du Nibelung

En hommage peut être à Odin

On contait aussi histoire d’anneaux magique

Et de société de future

Dans le bruissement des flots

De monde engloutis.

 

 

 

L’Histoire du Commandant TK

Le commandant TK , Gilles Josserand , se vit un jour en face d’une affaire qui bouleversa son avis personnel sur le  droit et  notamment le droit pénal. En effet, poursuivant avec son équipe une filature dans une commune  retirée de la Somme, ils firent une saisie chez un habitant , dans cette saisie, ils y trouvèrent plus de 200 code civils. La personne disait faire collection. Leur filature , les avaient ainsi amenés la bas pour des actes de terrorisme dans la région. La saisie surpris le commissariat, que faire de ces 200 code civils ? Mais, la personne interpellée demandait a être remboursée  car on lui avait proposé de stocker ces codes en vue d’un congrès international. L’affaire passa au tribunal mais c’est finalement l’armée qui vint récupérer ces codes au commissariat. Le commandant TK défenseur du droit eut une surprise quant-il regarda le classement de l’armée pour ce dossier et cette saisie. Les codes civils avaient été classés comme saisie dans la catégorie « Jouet réplique d’original « .

Et il y eut  de par la suite, un débat entre Justice et Armée.