De l’égalité de la démocratie et des services publics en France

Dans notre société moderne, en France, peut-on réellement parler  d’égalité de démocratie et de service public. En effet, le service public s’il est apparu au moment de la révolution semble venir par ces termes d’un vocabulaire plus anciens qui est celui de « la ligue de droit public ». Cette ligue de droit public qui aurait une existence depuis le roi de France Louis XI et qui voyait s’opposer le roi dans des conflits entre lui et un ensemble de Baron « formant ce qui aurait été appelé la ligue de droit public ». Certains de nos politiciens modernes ne serait-il pas en fait des sortes de baron de cette ligue puisque il est dit parfois de la république française qu’il s’agit d’une monarchie élective.

Ne serait ce donc pas plutôt cette ligue de droit public qui utiliserait abusivement ce qui est appelé la puissance exorbitante de droit public ou droit commun (notion des années 1980 apparue avec la question de contrat de droit public et de rémunération occulte par exemple lors de construction de HLM ou de lotissement) notamment dans les intrusions de la force publique au domicile de certaines personnes.

La question serait alors de savoir de qui est composé cette ligue de droit public à l’heure actuelle et si elle est nationale, internationale ou communautaire. Utilise t-elle bien,  le bien public,  l’argent  public dans  l’intérêt général, voir de la Nation. Et non pas pas pour servir des intérêts personnels ? De même, une autre question serait celle de ligue de droit privé, une telle ligue n’ayant pas d’existence juridique ou historique à ma connaissance à ce jour.

Enfin si de telles ligues existaient , ne serait-il pas plus pertinent dans notre monde moderne de rester chez soi  plutôt que d’aller courir le monde si je puis dire ?

 

Histoire de Mr Albert-Du racisme et des extrêmes

Monsieur Albert ne comprenait pas, il discutait avec son ami Monsieur Roger à propos de sa situation dans une préfecture. Il lui disait, « je ne comprends pas je suis fonctionnaire dans une préfecture et quand on me téléphone comme pour d’autres fonctionnaires on m’explique que je suis en situation irrégulière, j’écris au service concerné, je n’ai pas de réponse par courrier, je téléphone on ne décroche pas. Qu’elle est cette situation ? ». Son ami monsieur Roger qui travaillait dans la Police lui expliqua simplement « Tu sais actuellement dans le racisme il y a en quelques sortes 2 extrêmes d’un coté des personnes dites membres de Daech qui sont d’une certaine façon affiliées fatma et pratiquent la théologie et de l’autres des sortes d’individus d’origines tchécoslovaques qui pratiquent des lois d’exil et seraient peut-être fonctionnaire. C’est ainsi que cela se passe en France demanda Albert ? Roger lui répondit que ce racisme entre religion et loi d’exil existait depuis des siècles et qu’il était à chaque fois masqué avec de nouveaux intervenants. Était-ce pour favoriser le chaos et la dépense dans le Pays ?  Il n’était pas historien donc ne pouvait lui donner une réponse avec certitude mais pour lui c’était la menace principal pour un pays en paix.

Eau-vive (poème chanté)

Un court poème chanté dans ma composition du jour à propos de l’eau-vive inspiration de nombreux poètes et artistes à travers les siècles. Un poème dans une version guitare expérimentale que vous pouvez découvrir ici.

Eau-vive

 

 

Dans les rives à peine gelée

Des douloureux hivers

Joue le désir du printemps

Et la fleur des champs

 

Muse, Nymphe

Satyre de ces bois

Ronde, danse

Auprès des soupirs

De l’eau-vive

Gaiement ou triste-joyeux

Des lutins de la fée dormante

Et du ciel bleu, et du ciel bleu

 

Eau-vive

 

 

 

 

Le poème de la chasseresse

Dans les bois, des forêts obscures

 

Telles des mondes mystérieux

 

De lumière et d’azur

 

De soleil et de nuit

 

A l’ombre de la lune endormie

 

Des bruissements des feuillages

 

Des nuages des villages

 

Du vent, comme Diane assoupie

 

Du carquois et de l’aube ajaunie

 

Vivante des eaux, des mers et des fleuves

 

Doucereuse âme du crépuscule

 

Comme couvrant  le ciel

 

De sa nature sauvage