Livre-George Sand-Une vie-Une oeuvre-Collection Hors série Le Monde

Un livre sur l’écrivaine du 19 ème siècle George Sand dans la même collection que l’ouvrage sur Baudelaire présentant en plus de 100 pages accompagnées de photo et dessins d’époque sa vie et ses écrits.

George Sand née Aurore Dupin, Baronne Dudevant aurait commencé à se faire connaître après la séparation d’avec son mari et sa venue à Paris pour devenir écrivaine.  La particularité de cet auteur par rapport à beaucoup d’auteurs célèbres du 19 ème siècle s’est qu’elle aurait choisi d’écrire dans sa propriété familiale de Nohan, un château, plutôt que de rester à Paris.

Ce livre qu’il ne s’agit pas ici d’expliquer en détail  est un livre contrasté. En effet, le choix a été fait de présenter sous forme de lettre la vie de cet auteur. Des lettres, notamment de critique positive d’autres artistes de son siècle et des lettres de critiques négatives, voir d’écrits d’autre chose que le bon goût.

C’est un portait de femme en quelque-sorte qui est explicité ici, une femme défendant le rêve, la littérature, l’égalité entre homme et femme, s’étant fait connaitre par son pseudonyme masculin et ses tenues de pantalon garçonne à travers un premier ouvrage Indiana, une histoire d’amour tragique.

Qui est finalement George Sand ? Cette écrivaine qui a eu de nombreux amants  au cours de sa vie comme on peut le constater dans ce livre. Des amants parfois célèbres comme Jules Sandeau ou encore le poète Alfred de Musset, une écrivaine  critiquée pour sa défense des droits de la femme dans une sorte de morale puritaine et ayant eu une vie dissolue.Une courte réponse est apportée dans cet ouvrage à travers une lettre de George Sand « Etre artiste! Oui, je l’avais voulu  » ou elle décrit notamment son enseignement de la Grammaire par son maîtres Deschatres, « une affaire de 2 ou 3 mois. »

La question central de ce livre, c’est le génie féminin contestée par certains et défendu par d’autres.

Une écrivaine comparée à  un autre écrivain Honoré de Balzac, lui étant présenté comme tenant du rêve réaliste et elle du rêve imaginaire.

Pour conclure, un livre original et qui ne laisse pas indifférent.