La sorcière blonde Blamont (petite historiette)

Un jeune garçon rencontrant un de ses amis sur le chemin de l’école discutait en lui disant. Connais-tu l’histoire de la sorcière Blamont ?

Son ami lui répondit avec furiosité, je n’aime pas les blâmes. Mon oncle un jour avait fait un gros prêt et recevait 1 blâme par semaine  par ce qui était appelé dans les environs la sorcière blonde Blamont. Une histoire étrange de vol et de chantage. On avait finalement appris qu’elle était peut-être payée par la Police ou la Gendarmerie.

Le jeune garçon lui répondit « Ah bon ? Mais, il me semblait pourtant qu’une Blamont était en quelques sortes une sorcière Lorelei ?

Son ami s’exprimant

Non, la sorcerière  Blamont porterait semble t-il  des sabots.

La sorcière Lorelei quant-à elle est une légende allemande qui raconte plutôt les eaux enchantées du fleuve du Rhin ».

Mais nous ne sommes pas en Alllemagne pourtant  dit le jeune garçon ?

Les eaux des fleuves lui répondit sont ami aurait toujours attirées les sorcières  d’après des bribes d’histoires. Mais allons plutôt manger quelque-chose il se fait tard.

 

La capture d’un voleur-une enquête du détective Laba (1)

Hector rencontra son ami Frédéric, il lui disait « Tu sais , il y aurait des voleurs dans les environs d’après les rumeurs, ils visiteraient les maisons en l’absence des occupants.

Frédéric lui répondit « Ah bon ? mais ce ou ces voleurs, ils ne les ont pas capturés  dernièrement « .

Hector lui dit « oui, en effet, un voleur a été capturé mais il semblerait que ce n’était pas  le principal responsable ».

Frédéric s’exprimant: « Mais à quoi ressemble ce voleur Hector ?  »

Est-il petit, grand ou moustachu, à lunette, gros peut-être ?

Hector dans un filet de voix lui répondit « ça serait un voleur de briquet indien, des gens achèteraient des briquets indiens et ceux-ci disparaisseraient mystérieusement ».

« Il serait peut-être un peu ventripotent d’après les dires ».

« Mais, on murmure aussi que le curé du village fait des collections de briquets indien ».

Frédéric lui dit « On parle du détective Laba, qui aurait déjà arrêté ce voleur ?  »

Hector répondit « Oui, c’est possible je n’en sais pas plus sur ce sujet, je me renseignerai ».

Le soleil était très chaud ce jour là dans le village de Guébélé et Hector rentrait chez lui.