La mélancolie

Baudelaire parle du spleen pour désigner la mélancolie.Le spleen qui signifie rate en Anglais.Ainsi, pendant longtemps il fut dit que la rate était le siège de la mélancolie.Cette bile noire se soignait d’ailleurs avec une racine, l’ellébore, censé purger l’organisme.

Au fond,la mélancolie s’exprime peut etre par le fait que nous sommes arrivés trop tot ou trop tard dans un monde sans correspondances, ces correspondances décrites par Baudelaire.

Correspondances

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l’observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

II est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
– Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l’expansion des choses infinies,
Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.

Charles Baudelaire

Présentation d un  poème sur la mélancolie

 

LA MELANCOLIE

 

 

Quelle est cette chape de plomb
qui tombe sur ces épaules
serait-ce donc un son
qui n’est plus entendu ?
Un rêve personnel ,
une âme disparu ?
un corps vers la fin ?
une faiblesse des reins ?
un poumon attaqué ?

des neurones enchainés ?

Mélancholia, Mélancholia
pas de larmes et tant d émoi
Mélancholia, Mélancholia
sésame, ces âmes,
ouvre toi

(Térrog, les espaces murmurants,la mélancolie, texte protégé publication prochaine au édition Praelego en Novembre 2010)

Pour d’autre, la mélancolie est ce vide, ce rien, ce néant qui est en nous.Paul Reverdy, par exemple, attache ainsi une grande importance à ce vide.On peut aussi se pencher sur le Tableau de Durer,Melencolia ou un ange semble avoir perdu son chemin.

464px-durer_melancholia_i.1289764083.jpg

Jan Van Eyck Les époux Arnolfini

Les Époux Arnolfini est le nom donné à une peinture sur bois (82 x 60 cm) de Jan van Eyck datant de 1434. Il représente Giovanni Arnolfini, riche marchand toscan établi à Bruges et son épouse Giovanna Cenami.

Le sujet du tableau porte à discussion pour les historiens de l’art.Une première hypothèse  est qu’il représente le mariage des époux Arnolfini.Le mariage au Xv ème siècle pouvant s’établir de manière privé et non religieux.Il n’en demeure pas moins que ce tableau est teinté de mystère.Ainsi, un miroir représente les époux de dos et des visiteurs.Or, sur ce petit tableau difficile de dire s’ils ont encore les mains jointes.Que veut dire le peintre par ce miroir?Est ce pour signifier qu’il est sous la protection des époux Arnolfini , à moins que le miroir ne se fasse représentant d’un autre monde ou du monde qui les attend.Les témoins semblent très éloignés des époux.De même, les personnages sont d ‘une pâleur extrême comme proche de la mort ou d’un au delà pourrait-on imaginer.Enfin, ce n’est peut-être que l’apparence véritable des êtres du XVème siècle.La réalité d ‘un siècle teinté de fantôme.

Une autre théorie de L’histoire de L’art présente ce tableau comme une image de l’art paroissial et place plus particulièrement ces époux comme des personnes vivant dans la crainte de dieu (le chapelet, la balayette, les fruits) peut-être des bons Chrétiens.

On le comprend , le miroir présent dans le tableau n’est en fait pas anodin il est l’objet représentant les multiples interprétations du tableau, un tableau que l’on peut donc reconnaitre  comme  Laïc ou  Religieux. Ce miroir est d’ailleurs appelé œil de sorcière.

Pour d’autres, il s’agit d’époux accordant audiences peut-être pour une affaire commerciale ou civile.La Femme tenant sa main sur son ventre est considéré comme un  symbole de maternité.

Enfin, la signature  du peintre à  un caractère  historique, du 15ème  siècle puisqu’elle dit « Jean Van Yeck fut ici ».

 

 

Proposition d’un poème inspiré par ce tableau

LES EPOUX

Est ce bien dans l’eau de seltz

qu’ils ont baigné ce matin

un homme et une femme de bien

pour un mariage païen

A vous joyeux ménestrels

d’accompagner leur chemins

l’ anneau des Nibelungen

caché dans le creux d’une main

Et voila que viennent

ces époux  dans leur salon

Parés d’une robe nouvelle

et d’un manteau de vison

D’une pâleur immortelle

ils se tiennent par la main

le miroir dit que leur chaîne

est   légère comme leur destin

(Térrog-les époux)

image1epoux-arnolfini.1289758807.jpg

img2-epoux-arnolfini-miroir.1289758824.jpg

Un site pour en savoir plus

http://sylvain.weisse.pagesperso-orange.fr/arnolfini/epouxf.htm

Les falaises

   Les falaises version 1                         Les-falaises.version 2.mp3

Dans la nuit le brouillard glisse sur les falaises

Cailloux, roches, rocs noirs, le relief d’Ephèse

Une lumière mordorée

habille la lune

et le ciel sous cette fortune

est comme éveillé

Une bruine, étrange fillette

 

déclenche des échos

Dans les flaques une amourette

entre la terre et l’eau

 

La brise se lève en soufflant

sur quelques vestiges

Muret, pierres d’un autre temps

nature seigneur-lige

(Térrog-les falaises)

Mandoline de Paul Verlaine

Intermède musical avec ma modeste interprétation à la guitare du poème Mandoline de Paul Verlaine.Un peu revisité pour quelques mots.

mandoline.1289758170.mp3

Les donneurs de sérénades
Et les belles écouteuses
Echangent des propos fades
Sous les ramures chanteuses.
C’est Tircis et c’est Aminte,
Et c’est l’éternel Clitandre,
Et c’est Damis qui pour mainte
Cruelle fait maint vers tendre.
Leurs courtes vestes de soie,
Leurs longues robes à queues,
Leur élégance, leur joie
Et leurs molles ombres bleues
Tourbillonnent dans l’extase
D’une lune rose et grise,
Et la mandoline jase
Parmi les frissons de brise.