Le tableau blanc (poème)

De marches, en ballades  dans la ville des musées

Il s’arrêtèrent devant une échoppe avec des galeries profondes

A l’intérieur alignés des tableaux de toutes sortes

L’un s’exclamait parlant de misérabilisme,

L’autre appréciant technique et matière

Lui proposait d’aller dans la salle d’ à coté.

Au fond d’un obscur passage

Des rideaux s’avançaient

Et on pouvait voir de loin

Un grand tableau blanc

Accompagné de Farfadets et  personnages étranges

D’une couleur que le temps n’avait pas flétri

La pièce se referma

Les rideaux tirés

Et du jours aux contrastes saisissants

Le lendemain, la galerie n’était plus.

 

 

Le rocher d’Onyx Noire (poème)

D’époques ou les pluies de l’hiver

Tombaient avec abondance

Il était discuté de sombres jours religieux

De croyance perdues et d’espoir à retrouver

On contait alors la légende d’un roc brumeux

Dans une contrée lointaine

Un roc ou certains faisaient pérégrinations

Et chemins divers

Pour aller chercher ce qu’ils appelaient la Pierre « d’Onyx Noire »

Pierre aux vertus dites magiques

Troubadours chantaient en ces temps chansons et joyeuses ripailles.

Et les Soleils des saisons semblaient parfois comme troublés

Dans le vents des Automnes oublieux.

 

Le Décaméron-Livre de Boccace Poète Florentin

Boccace écrivain et poète Florentin du 14 ème siècle a présenté dans son ouvrage une Histoire de Florence composés d’environ 100 nouvelles divisées en dix journées.

Le sujet, c’est la peste noire , une maladie bubonique touchant différents pays. 7 femmes se réunissent et discutent de l’avenir de la ville en face de cette peste noire et du sujet de leur salut entre hommes, femmes et étrangers.

La nature est présente dans ce livre et ces journées sont comme la question d’un voyage ou pas  vers ce qui est appelé « le pont aux oies ».

Bocacce serait le créateur de ce qui est définit comme  « La littérature en prose ».

Différentes éditions de ce livre existe , la version club français du livre est plutôt de qualité.