De la revue en ligne Poezibao -Et du blog-Le Flotoir

Une revue  de poésie intéressante à consulter, la revue en ligne Poezibao de Florence Trocmé qui présente un état de l’actualité éditoriale de la  poésie. C’est à dire les sorties de livres de poésies avec quelques extraits.

(Le lien vers le site  https://poezibao.typepad.com/poezibao/)

Un blog d’écrits, par des groupes d’auteurs, intitulé le flotoir https://poezibao.typepad.com/flotoir/   en lien avec le site  présente la pensée poétique sur des thèmes de poésie. Des thèmes développés de façon pratique avec des photos.

Un site ouvert à partir de la fin de l’année 2004.

Des articles donc à découvrir sur Poezibao  qui est comme une base d’archive de la poésie.

 

 

Le soleil incandescent (Poème)

Marchant dans les ombres obscures

Des silences des forêts du printemps

Ou le soleil est comme

Un jour incandescent

A vu des herbes végétales

Des fleurs, des mousses et lichens

Des grands arbres et des rocs de pierre

Il sortit de ces chemins-sentiers

Le vent comme une brise légère

Les nuages blancs dans le bleu du ciel

Aux belles lumières des heures de midi.

 

 

 

Essai d’une chanson poème historique-Le Templier de François Térrog

Un essai ce jour d’une chanson poème historique sur le thème du templier , un essai guitare-voix avec un texte composé.

 

 

Le Templier

 

Dans le pays du temps

Au vaste salle Payns

Heure de Jérusalem

Tel le chant de Salm

 

Commanderie des étés

Au hiver du Baussant

Du temple domini

Sceau de laude d’Aldhelm

 

La croix de l’Oeil du jour

La croix de l’Oeil du jour

 

Est-ce de  splendor Solis

Aux amours de l’héréas

Comme sepulcri de Douzen

Aux heureuses et tristes joies

Du comes coeum

De Domme en ses tours

Aux croix libérés

Des jours templiers

 

Du néo du temps

Herede libera

De 14 années, il était une fois

Jeu de Calatrava

 

L’ermite et le chevalier       :       ——————————–Arpège)-

Et ceux qu’il révéra

 

 

Fin………………

 

 

 

 

Le cabinet de potion (petite nouvelle)

Fédule discutait avec son ami  le mage  Alkabare,  elle lui disait  je ne sais comment faire avec mon démon familier , il me demande fioles et potions chaque semaine. Alkabare maugréant dans sa barbe lui répondit. Ils vendent des cabinets de potions dans la ville de Soudimore , tu devrais  aller y faire un tour. Ils ont certainement la solution à ton problème. Tu y trouvera jus d’esquiame, bibles et ouvrages, tamis et charmes,  boule de magie,  herbes et plantes , ils y vendent des mallevs , des sorbiers , des flacons d’olorme ect….. Ton démon familier se calmera. Fédule sourit et sortit  de l’échope du mage avec sa grenouille sur l’épaule  et quelques pierres dans la main.