Histoire de Mr Tout-pareil

Deux amis discutaient un week-end après les cours du Lycée. Le premier, Mr Tout-pareil disait au second. L’an prochain je pense faire des études de droit. Le second lui répondit, je ne te conseillerai pas des études de droit avec l’arrivée de L’Europe cela « merdera » au niveau des juges. Mr Tout-pareil lui répondit, j’y arriverai bien, je m’inscris , j’aurais mon diplôme. Son ami souriait avec farcerie. Mr Tout-pareil fit donc des études de droit avec parfois des tracas notamment lors de l’arrivée de la directive européenne égalité. Il avait réussi à obtenir son diplôme mais avait quelques dents en moins.

Une pluie battante glissait sur les carreaux de la fenêtre de Mr Tout-pareil et il buvait  dans une petite tasse noire , un café aromatisé.

Petit histoire de Mr Mortel

Mr Mortel discutait avec son ami Mr Nouvelle. Il lui disait, je ne comprends pas , j’ai vécu et travaillé dans différents endroits et à chaque fois j’avais la mort en face de moi. Mr Nouvelle hocha la tête et lui dit dans une demi-grimace: « C’est qu’une personne de ton entourage doit probablement payer la mort ». Mr Mortel ne le croyait pas vraiment, il l’interrogeait , crois-tu que l’on puisse payer la mort ? Mr Nouvelle lui dit tu sais , il y a beaucoup de livres notamment ancien qui traite de ce sujet. Peut-être qu’une personne de ton entourage paye ce genre de livres avec abus. Mr Mortel n ‘apprécia pas cette réponse. Il se disait en lui même que c’était un abus des plus détestable. Mr Nouvelle marchant avec lui dans la rue cherchait la route du retour.

La tombe du Prince (petit poème chanté)

Un petit poème  chanté dans mon inspiration du jour , une version folk sur le thème du tombeau du Prince.

 

La tombe du Prince

 

Au bord des jours de la félicité

Au-delà des éternités

Dans ces temples joyeux

Ou le triste

Est l’heureux

Diable que larme douce

S’efface au rythme des cœurs

Que la pierre de l’ombre mousse

Au soleil des erreurs

De leurs battantes paupières

Sur les terres encharmées

Le souffle des mystères

Aestam enchanté

Les nuages

Des orages

Sombre et claire

Comme les fleuves des mers

A l’orée des enfers

Et du doux paradis

Que le temps a désappris

Pour que l’onde éclaire

Les beaux ciels de la nuit.