Le jour le plus long (poème)

Deux amis discutaient

Un soir de mai

Près d’un poêle à bois

L’un disait à l’autre parlant distraitement

Que penses-tu du jour le plus long ?

Lui lui répondit en maugréant

Dans un langage qui se voulait  obscure

C’est un jour délétère

Et l’un n’acquiesça pas   à cette réponse

Et la lune semblait ce soir là triste

Comme une douce chanson

Ils remirent quelques morceaux de charbon dans le brasier

Et la nuit continua dans le soir des jours.