D’une histoire racontée- les voyants meurtriers

Il y a peut-être en France……. et c’est ce  que raconte l’histoire dont causèrent  2 jeunes hommes un soir  dans une taverne, c’était des temps de cela.

Il racontait d’un homme tout ce qu’il avait fait et ne comprenait pas, celui là ne réussit et est presque au bord de la mort et d’autres pleins de vie en profitent à foison?

Le premier buvant son verre dit alors  au second. La vie est parfois triste qui donc nous condamne à des jours de labeurs pour certains de tortures, de peines ou de misères, de pêchés diaboliques, d’avarice fiévreuse, de tortueuses haines, de plèvres ou encore de maladies telles celles de Vénus ?

Le second lui répondit, la vie de certains est le souci des autres. Et ces autres ne sont pas toujours  dans le temps accommodant. Il y a parfois fâcherie qui se dénoue difficilement.

Certes, lui répondit le premier, mais de là à en mourir?

Oui concéda le second, c’est un fait du sort qui semble inexpliqué.

Mais, si j’en crois une vieille dame amie de famille versée en sortilège qui racontait souvent légendes et contes anciens, elle disait de ces morts ou encore  de ces vies comme attentées dans leur liberté que ces grands faits du sorts, viennent de voyants meurtriers qui encerclent  votre  vie avant le pas futur et vous juge d’un instant pour vous tuer un jour. Certains allant jusqu’à pénétrer vos rêves en passant par une femme.

Le premier presque furieux mais qui sont-ils? Comment lutter contre ses faiseurs de malheurs? Sont-ils sorciers? Des hommes de sciences, tels médecin, hommes de loi, professeurs de la chose physiologique? des juges ?Des artisans ? Des artistes? Des hommes de lettres ou hommes d’Etat? Ou plutôt des religieux, de ceux cachés dans leur monastère? Des homme d’armées, ou encore de ces devins gaulois qui font des sacrifices dans les bois? Des bohémiens et leur caravane? Des normands peut-être ou encore des paysans? Des nobles oubliés? Des ouvriers ? Des techniciens? Des étrangers? Des dirigeants de société ou d’entreprise?

Sont-ils hommes dit du petit peuple,  ou encore de sectes organisées?

Le second se mit à rire et s’exprimant sérieusement:

Ils ne sont peut-être pas aussi nombreux que ces chevaliers teutoniques issus du pays allemands ou encore de ces assassins aux teints halés venant d’un conte des milles et une nuit mais leur menace peut peser sur l’innocence de celui qui ne peut ou ne sait se défendre.

Alors comment faire demanda le premier?

Il faut combattre pour la liberté dans ce cas ou encore la réinventer si elle est prisonnière et c’est un combat difficile rétorqua le second.

Une pluie épaisse tombait sur la  route cette nuit là et les deux hommes finissant leur verre sortir de la taverne. Allaient-ils sauver une vie? Effacer ces voyants meurtriers du paysage mystique?

Nul ne le saurait ce soir, mais comme d’une histoire racontée, il y a toujours du vrai, le dialogue d’une nuit un jour les éclairerait.