La tombe de Raspail (Le père Lachaise) (Sculpteur/ Statue/Etex)

Un peu surélevé parmi les rangs du cimetière

Se dresse pierre prisonnière

La tombe de Raspail

Était-ce ? Fusse hier?

Que pour première offense au roi

Et pour la première fois

Fut enfermé celui-la ?

 

Le long du monument de pierre

Fenêtre aux barreaux de granites

Raconte une triste histoire

Au gout antique

 

Près de la tombe

Une statue de marbre blanc

Protégée d’un linceul

Le drap aux plis mouillés

Et la main droite tendue

En haut de la figure d’un  soupirail

 

Ta femme est morte

Et on ne veut

De ta prison

Te faire sortir

Raspail

Des derniers jours de l’épouse

Se dresse maintenant un fantôme

A l’ombre de la mort

Cet être vient, pleureuse, discuter,

Comme pour un rite Romain

Ou murmurer plutôt

Paroles réchauffantes

Souffle laconique du temps

Et alors que tu l’entends…….

Des Hyades, étoiles de tristesse

Goutent la pluie  dans les allées

Géricault va se lever

De son socle de Bronze

Sa palette en main

Dessinant l’étrange destin

De l’amour du prisonnier

Lecture-la tombe de Raspail-Clip audio 210

Chanson-la tombe de Raspail-Clip audio 211