Poème de Peinture-De la nature morte

La nature morte était-elle Naturam devini ?

Un Peintre qui se posait cette question

Allait un matin dans un salon

Ou on exposait fruits de diverses couleurs

Animation et bousculade

Dans ce lieu de présentation

Il  y vit des Oranges bleues

Et des roses presque myosotis

Un quidam passant par la

S’exclama ,

Quel beau tableau ……..!

Et le peintre rentrant chez lui

Sorti son chevalet

En disant à sa compagne

Qu’une composition de peinture n’était point

Toujours d’hivers.

 

 

 

 

 

La chanson de Napoléon-Bicentenaire

C’est en mai le bicentenaire de Napoléon, des émissions, des livres ect…. sont présentés au sujet de cet Empereur des Français. Je  propose  une chanson en version guitare/voix  sur ce thème.

 

La chanson de Napoléon

 

De la légende noire

A la légende dorée

L’ombre de la grande armée

Clef de Milan

Sabre de récompense

La paix des cinq sceaux de cire

Dit du vœux universel

Sacre tel Populus

L’Imperiala et le drapeau

De celui qui dédit

A Paris, une nouvelle Rome.

De symblole magique

Aux prisonniers de guerre,

Campagne d’Egypte, D’Eylau et de Russie

Aux soldats anonymes

Et à l’aigle Impérial

Des jours de Napoléon

Au chant d’Apollon

Et des muses du Zarafa.

 

 

De la poésie moderne et de la revue poétique-Reflet de Lettre-Collection Formule

En cette période ou les mathématiques sont présentés dans différents livres et collection , une revue de poésie existe à ce sujet , la revue reflet de Lettres-magazine Formule que vous pouvez aller voir avec ce lien  http://www.refletdelettres.schiavetta.com/fr/index.html    Section Collection Formule.

L’objectif de celle-ci dans une série  au départ de 14 numéros et des hors-série, c’est s’intéresser au technique moderne de la poésie. Ces techniques modernes qui s’il ne sont pas avant-gardiste d’après les éditeurs de la revue ont leur avenir dans la société du 21 ème siècle.

Un livre qui représente cette question des mathématiques en poésie le livre du poète Raymond Queneau Cent mille milliards de poèmes.

Les mathématiques qui s’ils sont envisagés en poésie comme des nombres , sont aussi vue parfois comme des figures géométriques.

En conclusion, une revue avec ses surprises.